Marseille a vu naître plus d’un artiste entre ses murs. Ville multiculturelle, elle a mis en lumière une multitude d’artistes en tout genre qui ont su toucher plusieurs générations.


Ces dernières années, si il y a bien un art qui est propre à la citée phocéenne, c’est bel et bien le Rap ! Le genre musical a su sortir des rues marseillaises différents auteurs, compositeurs et chanteurs aux nombreuses revendications .


Des artistes reconnus


Jul et Soprano figurent d’ailleurs aujourd’hui dans le top 5 des artistes préférés des français! Mais ils ne sont pas les seuls à avoir touché les coeurs. Le groupe IAM, indémodable, a su se démarquer grâce à son style old school et l’accent chantant de ses membres.


Un monde qui n’appartient pas qu’aux hommes


Marseille a vu aussi grandir deux grandes artistes du Rap qui ne sont autre que Kenza Farah et Keny Arkana. L’une fut longtemps médiatisée tandis que l’autre qui a toujours refusé d’être devant les projecteurs, « mère des enfants perdus », milite encore aujourd’hui à travers ses nombreuses chansons qui résonnent dans de nombreux quartiers marseillais.